Mon domaine d’activités concerne toute personne rencontrant des difficultés d’ordre psychologique à un moment de sa vie, quelque soit son âge. Les séances peuvent se dérouler de manière individuelle, en couple ou en famille, selon la problématique abordée.

Comment se déroulent les séances ?
Le premier entretien permet :

  • De faire connaissance.
  • D’interroger les attentes.
  • D’examiner et de comprendre ce qui pose problème.
  • De définir ensemble les modalités de l’accompagnement (fréquence des entretiens, mode d’évaluation du travail thérapeutique en fonction des objectifs, outils thérapeutiques envisagés, etc.)
  • D’interroger la liberté d’engagement des personnes venant consulter.
  • De vérifier l’opportunité ou non d’entreprendre une thérapie.

Combien de temps dure la thérapie ?
La fréquence des entretiens est déterminée lors de la première rencontre et peut être adaptée au cours du suivi. Elle est parfois hebdomadaire ou plus souvent bimensuelle ou mensuelle.

La durée d’un entretien est de 45 minutes pour une personne seule, 1 heure pour un couple et 1 heure et 15 minutes pour une famille.

Parfois il suffit de deux ou trois séances pour régler le problème de communication. Parfois, le travail nécessite plus de séances pour rééquilibrer ou accompagner un changement du système familial.

Combien cela coûte ?
Séance individuelle : 50 €
Séance de thérapie de couple : 80 €
Séance de thérapie familiale : 100 €
J’effectue également des consultations à domicile, par téléphone et par webcam en cas de difficulté importante de déplacement (PMR ou expatriés)

Quelles sont les thérapies proposées ?

Chaque famille est amenée à rencontrer différents changements : D’une part, la famille passe par divers cycles de vie comme la naissance des enfants, l’entrée à l’école, le début de l’adolescence, le départ des enfants du foyer, la retraite, la vieillesse… D’autre part, la famille peut être affectée par des événements de vie difficiles comme la mort d’un proche, la maladie, une séparation, un divorce, le perte d’un emploi…

Chaque changement constitue donc une période délicate où peut apparaître une crise, un conflit, un problème, un blocage… Le symptôme est alors un signe qui montre que la famille rencontre des difficultés à franchir une nouvelle étape, à s’adapter à un changement.

Ainsi, une thérapie familiale est particulièrement indiquée lorsque ce n’est pas seulement la personne qui présente le symptôme qui souffre mais aussi quand les autres membres de la famille sont touchés, chacun à leur façon.

Toutefois, même si la vision du problème est interactionnelle, cela ne veut pas dire que la meilleure stratégie implique le suivi de toute la famille. Il est possible de travailler avec les personnes qui sont les plus motivées au changement. Il est aussi possible de changer certains comportements en l’absence de celui qui présente le symptôme en travaillant avec ceux qui s’en plaignent. Le but est de dénouer les différents problèmes posés par les uns et les autres, et de redonner à la famille ses capacités de fonctionnement, et de créativité. La thérapie intervient alors comme « un facilitateur d’évolution » et réactive les ressources du système afin que celui-ci puisse retrouver sa créativité et ses propres solutions.

Le couple passe par différentes étapes et peut être aussi confronté à des événements particuliers qui peuvent fragiliser sa stabilité et son harmonie.

Ces changements peuvent se manifester notamment par : une communication difficile, des reproches fréquents, de l’incompréhension, de la tristesse, de la colère, un manque d’envie, une certaine distance ou encore des doutes (continuer – se quitter)… Quand le couple est en souffrance ou cherche à enrichir sa relation, une thérapie de couple est particulièrement indiquée. Il est important que les deux membres du couple soient motivés. Toutefois, il est possible de travailler sur les relations de couple en individuel avec la personne la plus motivée. Le problème, ce n’est pas l’autre mais la relation entre les deux conjoints ! Quoiqu’il en soit, il semble que le fait de clarifier, dès le début de la thérapie, les rôles et les responsabilités de chacun facilite le processus de la thérapie. Plusieurs de ces thèmes permettent de prendre conscience de l’importance de consulter pour mieux communiquer :

  • Comprendre ce qui se passe entre mari et femme.
  • Rester ensemble pour « préserver » les enfants.
  • L’éducation des enfants est parfois à l’origine de désaccords.
  • Primauté d’ une réussite sociale, au dépend de l’autre.
  • Communication bloquée. (lors d’une crise conjugale, il n’y a jamais un bourreau et une victime, mais deux acteurs).
  • Perte de la fierté d’appartenance à ce couple.

Robert Neuburger, thérapeute familial pose quelques questions simples :

  • L’aimez-vous toujours ?
  • Aimez-vous votre couple ?
  • Comment communiquez-vous ?
  • Pourquoi rester un couple ?
  • Quelle intimité partagez-vous ?
  • Votre couple est-il normal ?
  • Votre couple peut-il évoluer ?

À qui s’adressent-ils ? Que vous viviez seul(e) ou en couple, si votre démarche est personnelle, je peux vous recevoir dans le cadre de rendez-vous individuels. Nous pourrons aborder toutes les questions relationnelles, affectives, conjugales ou familiales qui vous préoccupent. Parfois, la vie nous malmène, nous traversons des périodes déstabilisantes et nous ne savons plus trop comment avancer sur notre chemin de vie. Si vous êtes dans cette situation, n’hésitez pas à vous faire accompagner. En vous écoutant et en vous permettant de prendre du recul, je peux vous aider à retrouver plus de clarté et de sérénité pour affronter vos difficultés. Au-delà de la simple écoute, c’est aussi un travail de reconstruction qui peut être entrepris, dans la mesure où nous prendrons le temps de « vider votre sac à dos » des émotions et expériences négatives accumulées pour le remplir de nouvelles sensations, émotions et expériences enrichissantes. Les questions qui peuvent vous amener à me consulter dans le cadre de rendez-vous individuels sont multiples. Parmi elles :

  • des difficultés de communication dans le couple ou la famille.
  • un vécu de solitude dans le couple.
  • le deuil.
  • la séparation.
  • les violences conjugales ou familiales.
  • le célibat non choisi.
  • des difficultés à s’engager dans une relation durable.

Cette liste n’étant pas exhaustive.

Le travail en entretiens individuels Je précise ici que mon rôle en tant que conseillère conjugale n’est pas, comme on le pense souvent, de « conseiller », mais plutôt de « tenir conseil » avec ceux qui viennent me rencontrer, car je suis convaincue que toute personne est unique et peut trouver en elle-même ses propres solutions. Mon rôle est donc de les faire émerger et non pas de « plaquer » des conseils qui pourraient se révéler inappropriés car non personnalisés. Par ailleurs, je dis souvent que je n’ai pas de baguette magique. En effet, je ne peux travailler que dans la mesure où les personnes venues me rencontrer font preuve de bonne volonté, de sincérité et d’authenticité. De mon côté, je mets à votre service mes compétences, mon expérience et ma boîte à outils pour parvenir à avancer ensemble. Les entretiens que je propose visent à vous apporter :

  • une écoute bienveillante.
  • une mise en mots des émotions ressenties.
  • si besoin, une réassurance et un travail sur votre estime personnel.
  • un éclairage pour une meilleure compréhension de votre vécu.
  • une aide à la prise de recul par rapport aux difficultés que vous traversez.
  • une exploration et une clarification des choix à opérer et des solutions possibles.
  • des outils de communication en couple ou en famille.

Un espace de parole pour le couple et la famille. Les consultations de conseil conjugal et familial s’adressent à toutes les personnes qui souhaitent clarifier une situation ou prendre une décision concernant les questions de la vie de couple et de famille. Mon rôle est de vous aider à exprimer vos difficultés, à clarifier votre demande, à susciter votre réflexion sur votre dysfonctionnement relationnel, à améliorer le dialogue entre les membres du couple ou de la famille et de vous guider vers la découverte de vos propres solutions en mobilisant vos ressources nécessaire à la recherche d’un équilibre plus satisfaisant. La consultation offre la possibilité :

  • d’améliorer ou renouer le dialogue.
  • de prévenir les violences conjugales.
  • d’accéder à une meilleure compréhension de soi et de son partenaire.
  • de trouver des perspectives d’avenir à une situation bloquée.
  • de clarifier une situation conflictuelle.
  • de faciliter l’expression des émotions.
  • de susciter des prises de conscience.
  • de prendre du recul sur votre situation.
  • d’obtenir des informations pratiques et concrètes.

Seul(e) ou à deux, je vous propose un accompagnement à travers des temps d’écoute et d’information où les interrogations et les émotions peuvent se dire sans jugement. Cet espace peut être aussi, individuellement, un lieu d’exploration et d’identification pour mettre des mots sur des situations vécues difficilement dans le couple, un lieu de maturation avant de prendre une décision qu’elle que soit celle-ci…

« Ce qu’il y a de plus subtil dans l’homme, c’est la sexualité. » Louis-Ferdinand Céline

Qu’est ce que c’est ?
Une sexothérapie vise le traitement des problématiques à caractère sexuel et cherche à favoriser le mieux-être de l’individu :
– Troubles sexuels
– Éjaculation prématurée
– Problème d’érection d’origine psychologique
– Baisse de libido
– Absence de plaisir
– Difficulté d’atteindre l’orgasme ou anorgasmie
– Vaginisme
– Dyspareunie
– Difficultés sexuelles pendant et après la grossesse
– Addictions sexuelles
– Orientation sexuelle
– Identité sexuelle

Pour qui :
Pour tous ceux qui veulent vivre pleinement leur sexualité.

Pourquoi :
Pour retrouver une sexualité épanouie à tout âge et redonner confiance en soi.

Comment :
Après une première séance destinée à établir un diagnostic précis de votre problème, d’autres séances vous permettront de rétablir l’équilibre et de mieux connaître votre sexualité. Si votre problème apparaît d’origine organique vous serez orienté vers un médecin. S’il apparait d’origine psychogène ou mixte, des techniques basées essentiellement sur le dialogue accompagnées d’outils également issus des thérapies sexo corporelles ou systémiques vous seront proposés (des exercices à mettre en pratique à la maison avec un « retour d’expérience » décrypté lors de séances ultérieures sont également possibles).

Approche sexocorporelle :
L’approche sexocorporelle a été développée par le Dr Jean-Yves Desjardins, PhD, psychologue et sexologue qui compte plus de trente ans de pratique sexoclinique. C’est une approche sexologique qui s’appuie sur une notion de santé sexuelle et qui repose sur une vision globale et intégrative de l’exercice de la sexualité humaine. En ce sens, elle tient compte tout autant de ce qu’une personne vit dans son corps qu’au niveau de ses émotions. La spécificité et l’efficacité de cette approche découlent du fait qu’elle est centrée sur le développement sexuel humain de l’homme et de la femme.

Une approche unique :
Cette approche se caractérise par un ensemble de moyens et d’apprentissages concrets et accessibles pour un meilleur fonctionnement sexuel, érotique et amoureux.

Comme nous partons d’un concept de santé sexuelle, nous basons également notre plan de traitement à partir des lignes de force et du potentiel des individus.

Car c’est à partir de nos lignes de force que nous pouvons amorcer des changements qui sont essentiels à notre mieux-être sexuel et amoureux. La personne ou le couple peut ainsi retirer une plus grande satisfaction de sa vie sexuelle et relationnelle.

« Il n’y a pas de vérité en éducation mais seulement un processus d’essais et d’erreurs dans lequel on peut cheminer et grandir. »
Guy Ausloos

Devenir parent est un processus complexe qui s’inscrit dans une histoire personnelle et familiale, faite de tâtonnements et de multiples changements. Les enjeux de la parentalité et de ses fonctions sont complexes. Aujourd’hui, exercer son rôle parental n’est pas chose aisée dans une société en pleine mutation, où tout va très vite, et où les conditions de vie ne sont pas toujours sécurisantes.

L’éducation des enfants n’a jamais été chose facile. Se questionner, douter, remettre en question ses choix éducatifs est le lot quotidien de tous ceux qui exercent le dur métier de parent. Il est parfois difficile de trouver « les bonnes réponses » malgré toutes les bonnes intentions. Les difficultés rencontrées par les parents sont variées et n’ont pas toujours pour origine un problème relationnel. Parfois elles sont le résultat de maladresses auxquelles on peut facilement remédier.

La Guidance parentale peut vous aider :

  • Comprendre les besoins de l’enfant.
    La guidance a pour objectif d’informer et de donner aux parents des outils de sensibilisation et de compréhension des besoins de l’enfant afin qu’ils trouvent de meilleures stratégies éducatives pour le quotidien.
  • Valoriser les compétences parentales.
    La guidance parentale est un accompagnement qui permettra aux parents de décoder les émotions de l’enfant et les besoins de sécurité de ce dernier, de poser un cadre adapté et d’améliorer la communication.

    L’objectif est que les parents prennent conscience de leurs forces, de leurs qualités et de leurs compétences parentales afin qu’ils puissent donner ou redonner confiance à leur enfant.

  • Soutenir les parents.
    La guidance parentale peut offrir des solutions aux parents à tous les stades de développement de l’enfant. Au plus jeune âge, elle permet aux parents de trouver des réponses aux questions qu’ils se posent face à leur jeune enfant : difficultés pour le faire dormir, pour poser des limites/interdits, pour se séparer, position à adopter face à l’agressivité, à la tétine, à l’alimentation…

    À l’adolescence, elle offre une manière d’appréhender le décalage entre ce que l’adolescent vit, ce qu’il est et ce qu’il dit. Cela permet de mieux comprendre sa personnalité, son désir d’indépendance, ou encore sa passivité, son agressivité…

    Cette démarche se veut collaborative, dénuée de tout jugement et dans une écoute bienveillante. Je propose des entretiens ou bien des groupes de parole.

Le groupe peut fonctionner avec un minimum de 4 personnes et maximum 8 à 10 personnes. La séance dure 1h30 et le nombre de séances varie en fonction du projet de départ. Je peux proposer un cycle petite enfance, un cycle adolescence et un cycle soutien à la parentalité. Je peux également intervenir à la demande d’un groupe déjà constitué, d’une association ou d’une institution sur des thèmes liés à la vie relationnelle, affective et sexuelle sur les cantons d’Aspet, de Salies du Salat, de Barbazan, d’Aurignac ou de Saint-Gaudens. Tout projet peut être étudié à la demande.